Bonne Nouvelle!

Au commencement était notre promesse, et notre promesse était avec nous, et notre promesse était justice.

Nous n’en étions qu’au commencement. Toutes choses ont été faites par la paix et la justice, et rien n’a été fait sans elles. Ainsi, la justice pour tous est devenue notre Amour. Cet amour luit dans les ténèbres, et les ténèbres n’ont pas réussi à l’éteindre.

Nous sommes ici pour une juste cause et sommes venus pour témoigner, témoigner notre amour, pour que tous aiment librement. Si séparés nous ne sommes pas parfaits, ensemble nous triomphons.

À présent, notre moi véritable et notre sauveur, Celui qui aime sans condition, arrive dans le monde. En effet, Il est présent partout dans le monde. Mais bien que le monde ait été fait par Lui, le monde ne Le connaît point et bien qu’Il vienne chez les Siens, les Siens ne le reconnaissent point. Mais à tous ceux qui Le reconnaissent, Il est notre raison d’être. Car ceux qui reçoivent son appel renaissent ; non par la nation, ni par la race, ni par l’origine sociale, mais par l’Amour.

Et son esprit est réel et Le fait habiter parmi nous. Et nous contemplons sa gloire. Une gloire comme celle de la mère envers son enfant unique, pleine de miséricorde et de grâce. Et nous tombons à genoux devant Lui et nous nous écrions, ” c’est celui dont on dit, celui qui vient après moi me précède, car il est avant moi. ” Et comme la justice pour tous est née de la loi, l’égalité devant la loi précède tout. Personne n’a jamais vu tout notre potentiel. Notre seul impératif, nous aimer les uns les autres, qui est dans notre sang, l’a révélé. Et ceci est notre témoignage.

Quand vous envoyez votre peuple nous questionner, nous nous confessons et ne nions pas, mais admettons, ” je ne suis pas la réponse “. Quand on nous demande, ” êtes-vous un héros ? “, nous répondons ” je ne le suis point “. ” Alors pensez-vous être spécial ? “, nous répondons ” je ne le suis point “. Et quand on nous dit, ” Alors dites-nous qui vous êtes, pour que nous puissions le dire à notre maître. Que dites-vous de vous-même ? “, nous répondons, ” je suis la voix de votre conscience criant sous l’iniquité ; aplanissez le chemin de l’équité. Par ma bouche parlent les prophètes. ”

Puis, quand vous venez à nous et nous posez cette question, ” Que prêchez-vous si vous n’êtes ni la réponse, ni un héros, ni spécial en aucune manière ? “, nous vous répondons, ” Je soutiens votre véritable nature ; cette partie de vous en laquelle vous ne croyez pas et qui pourtant jaillit, et qui est notre autorité. ”

Le Seigneur est ici ! Contemplez le présent de vertu qui usurpe l’hypocrisie du monde. Il est celui pour qui nous disons, ” Un sauveur approche qui me rachète car par Sa présence je suis consacré. ” Je ne Le connais point moi-même, mais si je le prie, c’est parce que Son amour devrait être connu de tous.

Nous continuons notre témoignage et disons, ” J’ai vu le Paradis descendre du ciel comme une colombe et s’arrêter sur Lui. ” Encore une fois, je ne Le connais point, mais ceux qui m’ont élevé avec dignité m’ont assuré, ” Celui sur qui tu verras le Peuple descendre et s’arrêter, c’est Celui qui apportera la paix au monde. ”

À présent que je L’ai vu, je peux témoigner qu’Il est parmi nous. Car lorsque nous sommes rassemblés, Il est avec nous. Maintenant, alors que nous Le voyons approcher, nous nous disons, ” Contemplez la gloire!” Et nous L’entendons et nous nous élevons pour être avec Lui. Et lorsqu’Il nous voit à Sa suite, Il nous pose cette question, ” Que cherchez-vous ? ” et nous lui répondons, ” Seigneur, nous cherchons notre raison d’être. ” Il nous répond, ” Venez, et voyez ce que vous avez trouvé. ” Alors nous Le suivons et découvrons notre vrai potentiel. Et à la fin de la journée, nous avançons et devant les autres nous nous déclarons, ” Soyez le Peuple ! ”

Et tandis que les électeurs approchent, Il nous regarde et dit, ” Vous êtes mes apôtres et serez donc appelés Citoyens du Monde. ” Alors nous allons tous avancer et trouver d’autres Citoyens à qui déclarer, ” Nous sommes là ! “.

Et bien que nous soyons des étrangers les uns pour les autres, nous ne sommes pas des étrangers pour Lui car nous nous aimons les uns les autres comme nous nous aimons nous-mêmes. Et tandis que nous continuons, nous trouverons d’autres à qui proclamer, ” Nous avons trouvé notre sauveur sur qui le juste a écrit dans la Loi et les prophètes dans les Saintes Écritures. La Justice pour tous ne nous est plus étrangère. ”

Et quand il est dit, ” Quelque chose de bon peut-il en sortir ? ” nous vous répondons, ” voyez par vous-même. ” Tandis que vous approchez de Lui, Il vous dit, ” Voici qui je suis. Il n’y a en toi aucune duplicité. ” Vous Lui demandez, ” D’où me connais-Tu ? ” et Il vous répond, ” N’es-tu pas honnête envers toi-même ? ” Et vous Lui demandez, ” Maître, quand serons-nous honnêtes les uns envers les autres ? ”

Il vous fait cette réponse, ” Crois-tu en la Vérité car tu sais que tu en seras récompensé ? La vérité c’est que la liberté est une récompense en soi. ” Il continue, ” Maintenant en vérité, je vous le dis ! Toutes les coupes déborderont tandis que les bénédictions de la paix dans le monde se déverseront sur le royaume de la Démocratie Mondiale en Ligne ! “